Julie Lavigne détient un doctorat en histoire de l’art de l’Université McGill. Par la suite, elle a effectué un stage postdoctoral au Centre de Recherche en Éthique de l’Université de Montréal. La représentation de la sexualité est au cœur de toutes ses recherches. Ses recherches actuelles portent sur la question de l’éthique et la sexualité dans l’art contemporain : comment penser une relation éthique à l’autre dans le contexte précis de la sexualité? Elle s’intéresse également aux questions de l’érotisme et de la pornographie en art féministe et en art contemporain. Ses travaux portent également sur les théories féministes, les études sur le genre et la théorie queer touchant à la sexualité féminine.

Sélection de publications

« Érotisme féministe en art ou métapornographie : le sexe selon Carolee Schneemann, Annie Sprinkle et Natacha Merritt. », Symposium: Canadian Journal of Continental Philosophy, "Special Issue: Feminist Perspectives on Eros", vol. 11, no. 2, Summer/Fall 2007, (à paraître en 2007)

« Eroticism and the subversion of identity: Janine Antoni’s Lick and Lather », dans Precarious Visualities: New Perspectives on Identification in Contemporary Art and Visual Culture, éd. par Christine Ross, Olivier Asselin et Johanne Lamoureux, Montréal, McGill-Queen's Press, (à paraître en 2007).

« Les frères Chapman et l’abjection : L’art au service de l’horreur »,  Espace sculpture, no 79, printemps 2007, p. 19-25.

Coécrit  avec Martin Blanchard et Vincent Bourdeau, « L’expérience de l’injustice. Reconnaissance et clinique de l’injustice d’Emmanuel Renault », Les Ateliers de l’éthique. La revue du CRÉUM, vol.1, no. 1, printemps 2006, p. 128-136.

« Les produits dérivés de la firme Doyon-Rivest : publicité, multiple ou ready-made ? », C V Ciel Variable, no 74, décembre 2006, p. 6-12.

« The Doyon-Rivest Spin-offs: Advertising, Multiples, or Ready-mades?», feuillet d’exposition Thanks for Being There de Doyon-Rivest, Gallery TPW, Toronto, version électronique : http://www.photobasedart.ca/html/publications/essays/ESY0508.html

« La Voie lactée de Geneviève Cadieux : une voix féministe de l'intime », Globe, Revue internationale d’études québécoises, « L’intime et le privé », vol. 3, no. 1, septembre 2000, p. 82-102.

« Helen Chadwick : l’érotisme de la viande », Espace, no. 52, été 2000, p. 24-26.

Enseignement :

Service à la collectivité :

Responsable du dossier « Démarches artistiques contemporaines » pour la revue Les Cahiers du 27 juin.

Coordonnées

Local : W-R330
Téléphone :
514-987-3000 poste 8206
Télécopieur : 514-987-6787