Détentrice d’un diplôme de doctorat en psychologie (Ph.D., recherche) et d’une scolarité de doctorat en psychologie clinique (D.Ps) de l’Université de  Montréal. Je suis psychologue clinicienne depuis plus de vingt ans auprès d’une clientèle délinquante sexuelle à l’Institut Philippe Pinel de Montréal. J’ai également exercé la psychologie clinique en milieu carcéral et en pratique privée.

À titre de professeure au département de sexologie de l’UQAM, j’ai dispensé les cours Sex 3104 Problématiques sexologiques des violences et des abus sexuels, Sex 7184 Séminaire avancé sur les nouvelles problématiques sexuelles (introduction au DSM IV) et les cours Sex 7172 Modèle de diagnostic et de traitement sexuel : Approche existentielle et humaniste et 7176 Séminaire atelier V Apprentissage de l’approche exitentielle et humaniste. Je développe un champ de recherches en matière d’agression sexuelle plus précisément du volet agresseurs sexuels. Mes recherches portent principalement sur les thèmes suivants : la sphère relationnelle, familiale et sexuelle des adultes et des adolescents qui ont commis des agressions sexuelles, la perpétration d’agressions sexuelles par des femmes et des adolescentes, la construction de questionnaires auto révélés relativement aux déviances sexuelles et à la perception des délits de nature sexuelle. Plus récemment, j’ai commencé une étude comparative sur les répercussions éventuelles d’une victimisation sexuelle à l’enfance chez l’adulte. L'objectif de l'ensemble de mes travaux est d'améliorer le niveau de conceptualisation et de développer des aspects techniques et des applications cliniques se rapportant au traitement des individus ayant une problématique d’agression sexuelle.

Sélection de publications

Tardif, M. & Van Gijseghem, H. (2005). The gender identity of pedophiles : What does the outcome data tell us? Journal of Child Sexual Abuse, 14 (1), 57-74.

Tardif, M., Auclair, N., Jacob, M., & Carpentier, J. (2005). Sexual abuse perpetrated by adult and juvenile females: An ultimate attempt to resolve a conflict associated with maternal identity.Child Abuse & Neglect, 29, 153-167.

Tardif, M. (2005). Quelles sont les dimensions relatives aux changements thérapeutiques qui guident le clinicien lorsqu’il travaille avec des agresseurs sexuels? Ressources et vous, 9 (3), 3-10.

Tardif, M. (2004). Des femmes et des adolescentes qui ont perpétré des abus sexuels envers des mineurs. Actes des journées de formation aux équipes SOS Enfants, ONE à la Hulpe, Bruxelles, les 11 et 12 décembre 2003 portant sur « Les groupes thérapeutiques pour adolescents abuseurs ». Bulletin d’informations de l’Action Enfance Maltraitée, 60, 11-15.

Tardif, M. (2004). La thérapie de groupe d’orientation psychodynamique auprès des agresseurs sexuels. Site Web Psychiatrie et Violence de l’Institut Philippe Pinel de Montréal et publication dans Revue de Psychiatrie & Psychologie Légales Forensic.

Tardif, M. & Van Gijseghem, H. (2001). Do pedophiles have a weaker identity structure compared with nonsexual offenders? Child Abuse & Neglect, 25, 1381-1384.

Tardif, M. (2001). Des abus sexuels perpétrés par des femmes et des adolescentes ; L’ultime tabou. Revue Québécoise de Psychologie, 22 (3), 111-135.

Coordonnées

Téléphone : 514-987-3000 poste 2894
Courriel : tardif.monique@uqam.ca
Télécopieur : 514-987-6787